Qui est autorisé à vendre du cannabidiol

Qui est autorisé à vendre du cannabidiol

juin 6, 2022 0 Par Robineau

Le CBD connaît un franc succès auprès de plus de 7 millions de consommateurs et ces chiffres augmentent chaque jour suite aux vertus de la molécule. Le cannabidiol s’est donc imposé dans la filière du bien-être rapidement, ce qui fait de lui une niche intéressante pour les commerçants. À noter toutefois que ce ne sont pas tous les vendeurs qui peuvent en vendre.

A lire également : Comment vendre du cannabidiol en gros ?

Les adultes et non les mineurs

Le CBD, bien qu’il soit considéré comme étant un complément alimentaire et non un médicament, ne peut pas être vendu par un mineur. La commercialisation est strictement limitée aux adultes, de même pour l’achat. D’ailleurs, les sites, les boutiques et autres doivent interdire l’achat effectué par les mineurs.

L’âge minimum pour la vente ou l’achat du CBD est de 18 ans en France. Les adultes qui peuvent vendre du CBD sont aussi limités. Seuls ceux qui respectent les règles peuvent commercialiser le cannabidiol en ligne, dans un magasin ou sur les marchés.

A lire en complément : Quels sont les risques du cannabidiol pour la santé mentale ?

Les commerçants en ligne

La vente en ligne du cannabidiol est la plus prisée par les commerçants, car elle permet de cibler un large public et donc plusieurs consommateurs. En général, ce sont des sites spécialisés qui vendent du CBD en ligne. Ces derniers doivent par contre respecter des règles avant de vendre leurs produits.

La première règle importante qu’un e-commerçant doit respecter est celle qui concerne le taux de THC dans le CBD. Le THC est un cannabinoïde psychotrope interdit et le CBD peut en contenir. Pour pouvoir vendre ce dernier, il faut que le taux de THC soit inférieur ou égal à 0,2 %. Outre ce point, le site ne doit pas :

  • Faire d’allégations de santé non prouvées
  • Attirer les mineurs
  • Faire de la publicité en montrant la consommation du produit

Après, bien sûr, il y a les règles classiques pour faire de la vente en ligne comme l’indication des mentions légales obligatoires, etc. Seuls les sites qui respectent les règles et les interdits peuvent vendre du CBD en ligne.

Les buralistes et les magasins de vapotages

En France, les buralistes et les magasins de vapotage peuvent vendre du CBD à condition de proposer des produits moins de 0,2 % de THC et à condition qu’il n’y ait pas de fleurs ou de feuilles de chanvre dans la boutique. Pour vendre du CBD, un buraliste ou un magasin de vapotage doit aussi connaître les produits proposés et ne pas les utiliser à des fins médicales.

Outre ces points, le buraliste et le magasin de vapotage doivent également lancer leur activité de façon légale et doivent donc choisir d’un statut légal, déclarer l’activité auprès de la chambre de commerce, etc.

Les commerçants qui proposent leurs produits sur les marchés

Un commerçant ambulant peut aussi vendre du CBD sur les marchés, à condition de respecter certaines règles. Il doit avoir une carte de commerçant ambulant, doit déclarer son activité et doit fournir certains documents (justificatif d’identité et de domicile, formulaire CERFA n°14022*02, etc.) auprès de la CCI ou CMA de la commune concernée.
Après, bien sûr, le commerçant ambulant doit respecter les règles concernant la vente du CBD. Il ne doit pas vendre des produits contenant plus de 0,2 % de THC. Il ne doit pas non plus proposer des feuilles ou des fleurs de chanvre, même si ces dernières sont mélangées à d’autres ingrédients.